Une fonction permettant de vérifier si les commandes utilisées dans le script sont installées sur le système

Quand on développe des scripts pour soi-même, toutes les commandes utilisées dans le script sont obligatoirement installées sur le système. Mais qu'en est-il si le script est partagé avec différentes personnes sur différents sytèmes ?

Il faut être sûr et certain que le script sera utilisable n'importe où et par n'importe qui.

C'est pour cette raison que j'utilise de plus en plus cette fonction dans mes scripts.

logger : Journaliser des évènements dans /var/log/syslog

La commande logger permet d'enregistrer des informations dans le fichier /var/log/syslog.

Cette commande est idéale pour journaliser différents évènements pendant l'exécution d'un script.

Elle peut être utilisée tout simplement :

$ logger -t monTag monMessage
$ tail /var/log/syslog
Apr 23 15:23:37 ubuntu10.04 monTag: monMessage

L'option -t permet d'indiquer un tag. Très utile pour effectuer des recherches dans le fichier syslog.

Etiquettes: 

Afficher le détail des caractères d'une chaine de texte ou d'un fichier

Le script suivant permet d'afficher, par caractères, le nombre de fois qu'il est utilisé.

$ cat compteCaracteres.awk
BEGIN {
        RS = "\n"
}
 
{
        split($0, tab, "")
        for (var in tab) {
                tab2[tab[var]]+=1
        }
}
 
END {
        for (var in tab2) {
                printf "%1s --> %6d\n" ,  var , tab2[var]
        }
        exit 0
 
}

Exemple :

Etiquettes: 

OpenSSL

OpenSSL est un programme utilisant les protocoles de cryptographie SSL (v2/v3)  et TLS (v1).

Il est utilisé principalement pour :

  • Créer des clés RSA, DH et DSA.
  • Créer des certificats X509, CSR et CRL.
  • Calculer des sommes de fichiers.
  • Crypter et décrypter des chaines de caractères/des fichiers.
  • Effectuer des tests SSL/TLS entre un client et un serveur.

Quelques liens consernant SSL

Autorités de certification:

Etiquettes: 

Watch - Exécuter une commande périodiquement.

La commande watch permet d'exécuter à intervalle régulière n'importe quelle commande passée en paramètre.

La période de rafraichissement par défaut est de 2 secondes.

L'option -n permet d'indiquer une période de rafraichissement en secondes.
L'option -d permet de mettre en surbrillance les différences survenues entre 2 périodes de rafraichissement.

Surveiller le contenu d'un répertoire :

$ watch -d ls -l /tmp

Pages